Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Maintenir l’activité économique dans les villages

Le Département a créé un poste de facilitateur économique.

Économie • Le Département a créé un poste de facilitateur économique.

Une enquête menée en 2014 par le Conseil départemental auprès des maires de l’Yonne, a mis à jour leur isolement face aux problèmes économiques dans les territoires ruraux. Le 1er janvier 2015, le Département a créé un poste de facilitateur économique, dont le rôle est de faciliter les démarches des maires des petites communes pour répondre aux sollicitations des commerçants, artisans et chefs d’entreprise. Son action s’inscrit en complément des outils départementaux (Yonne développement et Yonne active création) et des services publics existant sur les territoires.

"Les maires, qui doivent parfois exercer tous les métiers d’une collectivité à eux tout seuls, ne savent pas toujours à qui s’adresser, souligne Emmanuel Boursault, le directeur de l’Action économique et des Politiques territoriales. Le facilitateur économique a pour mission de mettre en relation les bonnes personnes entre elles en fonction des problématiques rencontrées. Cette mission est complémentaire de l’action d’aide aux communes du Conseil départemental et s’inscrit dans une stratégie beaucoup plus vaste liée à l’amélioration des services au public et à l’aménagement du territoire".

Michel Kotovtchikhine, le maire de Toucy (2 822 habitants), a été l’un des premiers à solliciter le facilitateur économique, Pascal Brossier. "Nous souhaitions savoir comment mettre en place un droit de préemption des commerces menacés de disparition dans l’hypercentre, afin qu’ils ne soient pas transformés en logements, explique-t-il. La ville est un pôle commercial important pour le sud-ouest du département et nous voulons préserver cette vocation".

Après avoir consulté la Direction départementale des territoires, Pascal Brossier a provoqué une réunion avec la Chambre de métiers et de l’artisanat et la Chambre de commerce et d’industrie, qui ont donné leur aval au projet. Le conseil municipal peut maintenant définir le périmètre et mettre en place le droit de préemption. "Hormis le premier contact, je n’interviens jamais seul, insiste Pascal Brossier. Il existe des partenaires dans chaque domaine et tous ceux qui sont importants dans les procédures à mettre en place sont réunis afin de faire au plus pratique, au plus concret, et d’avoir une vue globale du problème".

Les demandes en détail

Fin 2015, le facilitateur économique avait reçu 23 demandes de maires :

  • maintien ou reprise d’un commerce (9),
  • problèmes d’accès aux réseaux numériques (5),
  • création d’activités économiques ou touristiques (3),
  • transfert d’une licence de débit de tabac (3),
  • développement ou extension d'activités économiques ou touristiques (2),
  • mise en œuvre du droit de préemption commercial (1).

→ En savoir plus : pascal.brossier@yonne.fr

Page mise à jour le mercredi 29 mars 2017

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site