Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Les expositions d’été des musées

Le Conseil départemental participe à la valorisation du patrimoine muséographique.

Le Conseil départemental est un acteur important du domaine muséal icaunais. Il assume la gestion directe du musée Zervos à Vézelay et la responsabilité scientifique et culturelle de cinq musées municipaux : le musée Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye, le musée de l’Aventure du son à Saint-Fargeau, le musée Vauban à Saint-Léger-Vauban, le musée des Arts naïfs et populaires à Noyers-sur-Serein et le musée d’Art et d’Histoire de Puisaye à Villiers-Saint-Benoît.

L’année 2016 a marqué le départ à la retraite du conservateur départemental et la fin de mission du conservateur du musée Zervos, Christian Derouet. Un nouveau conservateur va donc prendre ses fonctions. Il aura pour mission de contribuer à l’écriture d’une nouvelle politique muséale du Département, en lien avec les collectivités, propriétaires des musées, et dans le cadre d’un partenariat avec la Direction régionale des affaires culturelles.

Musée Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye

"Des deux côtés du miroir"

Musée Colette à Saint-Sauveur-en-Puisaye

Le château de Saint-Sauveur-en-Puisaye abrite le musée Colette depuis 1995. Il présente l’appartement de l’écrivain au Palais-Royal, une salle de portraits, une bibliothèque et une filmographie retraçant sa vie. Chaque année, le Centre d’études Colette - Direction des Affaires culturelles du Conseil départemental conçoit une exposition sur sa vie et son œuvre. Du 24 juin au 30 octobre, les visiteurs sont invités à découvrir Des deux côtés du miroir.

Colette, figure étonnamment libre, modèle d’émancipation et de provocation, ne pouvait être oubliée par les caricaturistes qui, par essence, manient l’art de la subversion. De ses débuts parisiens à sa reconnaissance officielle, jusqu’au faîte de sa gloire, elle n’a cessé de faire l’objet de caricatures qui constituent au bout du compte une sorte d’épopée en images d’une vie et d’une carrière hors du commun. Au cœur de son œuvre, elle a elle-même dessiné son propre portrait, l’a répété de livre en livre, retouché, déformé, jusqu’à le faire coïncider exactement avec l’image qu’elle voulait donner d’elle-même au public.

Château-musée Colette de Saint-Sauveur-en-Puisaye
Tél. : 03 86 45 61 95
→ www.musee-colette.com

Tarif normal : 7 euros.
À accompagner d’une visite de la maison natale de l’écrivain.

Musée de l’aventure du Son à Saint-Fargeau

Musée de l’aventure du Son à Saint-Fargeau

Installé dans un ancien couvent du XVIIe siècle, le musée de l’Aventure du son expose une collection de plus de 1 000 phonographes, radios et instruments de musique mécanique. Il permet également de se plonger dans l’univers de la radio, des premières expériences aux transistors.

"Transmissions, sons et chansons de la Grande Guerre"

À l’occasion de la célébration du centenaire de la Grande Guerre, le musée de l’Aventure du son emmène les visiteurs dans les coulisses des transmissions militaires. Ils peuvent
suivre l’itinéraire de deux soldats partant au front et découvrir les moyens de diffusion utilisés à l’époque : traverser une salle de café, un poste de transmission ou encore un standard téléphonique et un salon de musique parisien.
À noter aussi Au fil du temps, un prêt exceptionnel de la collection Historique Orange. Un voyage dans le temps, à travers l’univers du son. Au fil d’un jeu de piste à énigmes !

Musée de l’Aventure du son
Place de l’Hôtel de Ville, 89170 Saint-Fargeau
Tél. : 03 86 74 13 06
→ www.aventureduson.fr

Démonstration de musique mécanique à 10h30, 15h30 et 16h30.
Visites guidées sur tablette numérique. Tarif normal : 6 euros.

Musée Vauban à Saint-Léger-Vauban

"Marc Hénard"

Musée Vauban à Saint-Léger-Vauban

Vauban a été un fin observateur des réalités de son époque, mais aussi un véritable homme d’État par la diversité et la richesse de ses propositions. Le musée Vauban est consacré à sa vie et son œuvre, dans une muséographie originale complétée par un film. Le musée est installé depuis 1996 dans la maison et l’atelier ayant appartenu à Marc Hénard, artiste à la fois architecte, peintre, sculpteur, émailleur, verrier… La commune et le musée ont décidé de faire redécouvrir ses oeuvres et travaux du 8 juillet au 31 août. Vernissage le 8 juillet.
À noter l’exposition Les aquarelles de la vie encore visible jusqu’au 2 juillet ; et en septembre l’exposition Morvan, Voyages, Visages d’Arnaud d’Aunay, descendant de Vauban.

Musée Vauban
4, place Vauban, 89630 Saint-Léger-Vauban
Tél. : 03 86 32 26 30
→ www.vaubanecomusee.org

Musée des arts naïfs et populaires à Noyers-sur-Serein

"Jacqueline et Pierre Falière-Pariot"

Musée des arts naïfs et populaires à Noyers-sur-Serein

Des collections d’art naïf, brut et populaire, dans un bâtiment du XVIIe siècle, sur 3 étages et 1 500 m² d’exposition. Entre les voyages des uns et les coups de cœur des autres, le musée a su préserver "l’univers" de ses bienfaiteurs. C’est à quatre mains (et deux pinceaux) que "Les Falière" ont fait surgir pendant 50 ans un univers pictural poétique où se glisse un humour sans concession. Autodérision chez Pierre (1927-2013), étonnante fraîcheur chez Jacqueline (née en 1934), l’exposition offre une série de tableaux inclassables, débarrassés des conventions de la représentation, mais nourris de l’amour de la matière, de la couleur, de l’histoire de l’art et des phénomènes de société.
Exposition visible du 19 juin au 23 septembre.

Musée des Arts naïfs et populaires
25, rue de l’Église, 89310 Noyers-sur-Serein
Tél. : 03 86 82 89 09
→ www.noyers-et-tourisme.com/museenoyers.html
Tarif normal : 4 euros

Musée d’art et d’histoire de Puisaye à Villiers-saint-Benoît

"Georges Henri Carré"

Musée d’art et d’histoire de Puisaye à Villiers-saint-Benoît

Au cœur du village, dans une belle demeure bourgeoise du XVIIIe siècle, le musée d’Art et d’Histoire de Puisaye propose de magnifiques collections de faïences et de grès de Puisaye datant du XVIIe au XIXe siècle, représentatives d’une tradition potière et céramique qui se poursuit encore aujourd’hui, ainsi que des sculptures religieuses du XIIe au XVIe siècle. Des ateliers enfants le mercredi après-midi et des visites en famille avec un livret-jeu complètent les visites.
Jusqu’au 11 juin, le musée expose un peintre aux multiples palettes : Georges Henri Carré.

Musée d’Art et d’Histoire de Puisaye
5, rue Paul Huillard, 89130 Villiers-Saint-Benoît
Tél. : 03 86 45 73 05
→ http://mahvillierssaintbeno.wix.com/musee
Tarif normal : 5 euros.

Musée Zervos à Vézelay

"Alexandre Calder"

Musée Zervos à Vézelay

Beaucoup de couleurs, 1969. 110 x 70 cm

Le musée Zervos présente, dans la Maison Romain-Rolland donnée par la veuve de l’écrivain à la Chancellerie des universités de Paris, la riche collection de Christian Zervos léguée à la ville de Vézelay. Le réaménagement des lieux a été effectué par le Conseil départemental, qui est chargé de la présentation du fonds.

Le musée accueille du 1er juillet au 30 octobre une exposition exceptionnelle d’œuvres sur papier du sculpteur Alexandre Calder . Plus d’une cinquantaine de gouaches et d’estampes, des grands formats de 50 x 70 cm pour la plupart inédits, seront dévoilées au public. À voir également les deux magnifiques sculptures mobiles (le signe distinctif de son art) de l’artiste léguées par Christian Zervos. Vernissage le 8 juillet à 18h. Cette exposition sera accompagnée d’un autre événement : l’installation sur le parvis de la basilique du mobile monumental de Calder trônant habituellement devant la mairie de Saché (Indre-et-Loire).

Musée Zervos, Maison Romain-Rolland
14, rue Saint-Étienne, 89450 Vézelay
Tél. : 03 86 32 39 26
→ www.musee-zervos.fr
Tarif normal : 5 euros.

Christian Derouet, le grand architecte du musée Zervos

Christian Derouet

Nommé en 1974 au musée national d’Art moderne lors de son intégration au futur établissement public Centre Georges Pompidou, Christian Derouet y a terminé sa carrière avec le grade de conservateur général honoraire du patrimoine. Il fut chargé d’étudier la faisabilité du musée Zervos à Vézelay puis de faire aboutir le projet, en accord avec la présidence du Centre Pompidou et du Conseil départemental. Le musée Zervos ouvrit le 15 mars 2006 sous sa direction scientifique.

Christian Derouet suivit la réhabilitation du bâti, propriété de la Chancellerie des universités de Paris, restructura la collection, l’inventoria, la conditionna. Il pratiqua une active politique d’acquisitions de pièces identitaires et obtint des dépôts à long terme. Il reconstitua un fonds par des remises de mobiliers et documents qui avaient été retirés en mesures conservatoires. Par ses dons manuels, personnels et réguliers, il permit l’acquisition de revues, d’ouvrages illustrés, d’autographes pour pourvoir les vitrines du lieu de mémoire.

Page mise à jour le jeudi 01 juin 2017

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site