Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Centre d'art de Tanlay : la fin d'un cycle

Centre d'art de Tanlay : la fin d'un cycle

Comme prévu après avoir fêté son 50e anniversaire, le Département met un terme aux expositions.

De 1965 à 1981 à Ancy-le-Franc, puis de 1984 à 2016 à Tanlay, le Conseil départemental a permis à l’Yonne d’accueillir des expositions d’art contemporain prestigieuses. Les Icaunais ont pu admirer Giacometti, Matisse, Dubuffet, Picasso, Ernst, Miró, Warhol et avec eux près de 700 autres artistes lors des expositions annuelles des centres d’art. Mais la fréquentation – qui n’a pas dépassé 4 000 personnes ces 10 dernières années –, a inexorablement diminué avec seulement 1 700 à 2 700 visiteurs entre 2013 à 2015.

Il n’était plus possible au Département, dans le contexte de restrictions budgétaires actuel, d’assurer la pérennité de cet événement lui coûtant 170 000 euros(1) par an. Décision a donc été prise, en accord avec les élus locaux, de terminer le cycle en 2016 avec le 50e anniversaire.

2 398 entrées payantes ont été enregistrées pour cette dernière édition présentant une rétrospective et un hommage au Bénin. "On peut avoir une politique en faveur de l’art contemporain ou de toute autre esthétique sans être soi-même acteur, souligne Hervé Cambou, directeur des Affaires culturelles du Conseil départemental. Le Centre d’art de Tanlay était un lieu d’expositions icaunais parmi d’autres. Le Département subventionne le Centre régional d’art contemporain du Tremblay à Fontenoy, le Musée d’art brut de la Fabuloserie à Dicy, le château de Ratilly à Treigny (qui expose dans ses communs l’art contemporain), le Centre d’art graphique de la Métairie Bruyère à Parly et de nombreux autres sites ou initiatives privées…" Une partie du budget sera donc fléché vers d’autres soutiens.

Le Tonnerrois n’est pas délaissé pour autant, puisque l’accent va être mis sur la valorisation du château de Maulnes(2).

(1) Personnels, location des lieux, organisation, installation, assurances, commissaire d’exposition, catalogue et communication, vernissage…
(2) Propriété du Conseil départemental

 

Jean Marchand

"Avec la fermeture de Tanlay, la culture n’est pas pour autant menacée car nous soutenons d’autres initiatives culturelles y compris d’art contemporain".

Jean Marchand, président de la commission de l’Éducation, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, conseiller départemental de Brienon-sur-Armançon

Un peu d’histoire

  • 1965-1981, puis 1984-2013 : les expositions sont organisées par l’Adac, Association départementale d’art contemporain, subventionnée par le Conseil départemental et dirigée successivement par Louis Deledicq puis Jacques Py.
  • 2013 : fusion-absorption de l’Adac par le satellite du Conseil départemental L’Yonne en Scène dirigé par Jean-Pascal Viault. Louis Deledicq intervient comme prestataire de service en tant que commissaire d’exposition.
  • 2016 : l’exposition est organisée directement par le Conseil départemental. Louis Deledicq est recruté pour organiser l’exposition finale du 50e anniversaire.

Page mise à jour le mercredi 25 janvier 2017

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site