Bienvenue sur le site Internet du Conseil Départemental de l'Yonne

Marie Noël, une année d’hommages pour le cinquantenaire de sa mort

Marie Noël, une année d’hommages pour le cinquantenaire de sa mort

Commémoration • La Société des sciences historiques et naturelles de l’Yonne organise de nombreux événements pour redécouvrir la poétesse.

Les travaux vont bon train dans l’ancien appartement de Marie Noël(1), au numéro 1 de la rue qui porte son nom à Auxerre, dans la longue bâtisse qui appartenait autrefois à sa famille. Ainsi que l’indique Alain Cattagni, le président de la Société des sciences historiques et naturelles de l’Yonne (SSHNY), "la maison d’écrivain sera livrée pour les Journées du patrimoine en septembre". À l’intérieur, les visiteurs retrouveront le salon de musique avec son piano, la chambre et le lit de mort où elle reposait "en tenue de communiante, telle une grande poupée à tête de porcelaine", se souvient Jean-Guy Bègue, dont l’épouse est la petite-nièce de la poétesse. "C’est la seule fois où je l’ai vue, pour accompagner ma femme – alors ma fiancée – qui n’avait pas envie d’y aller seule. Aujourd’hui, j’aimerais tant la rencontrer, discuter avec elle…"

On connaît Marie Noël la poétesse, marquée par le décès de son petit frère Eugène à 12 ans et un amour déçu, aux vers sombres, inspirés par Dieu. Ainsi que le souligne Jean-Guy Bègue, elle l’expliquait par ces mots : "Ce que j’ai en moi de gai, je le dis, ce que j’ai de triste, je l’écris". Dans Notes intimes, ouvrage en prose comme Petit Jour ou Le Cru d’Auxerre, elle l’exprime autrement : "J’ai un cancer au cœur".

Mais Marie Noël était aussi "et avant tout une grande musicienne ; qu’elle ait appelé ses poèmes "Chants des quatre temps", "Chants d’arrière-saison", "Les Chansons et les heures" n’est pas étonnant", poursuit Jean-Guy Bègue. Elle composa d’ailleurs plusieurs pièces musicales.

Née dans une famille d’entrepreneurs du bâtiment qui a investi dans la vigne et l’immobilier à Auxerre, Marie Noël a toujours vécu au milieu d’intellectuels : son père agrégé de philosophie, son frère Pierre Rouget (magistrat, musicien et poète), ses cousins Julien (musicien, professeur d’histoire et de langues) et Louis Barat (biologiste et agrégé de philosophie), son parrain Raphaël Périé… "Sa correspondance avec ses amies est d’un niveau, d’une hauteur de vue, même politique avant guerre, incroyables ! admire Alain Cattagni. Ces femmes avaient l’œil acéré, elles voyaient les choses arriver". La SSHNY prévoit de faire progressivement partager au public de nombreux documents inédits : manuscrits, photographies, partitions, correspondances suivies ou individuelles avec Aragon, Montherlant, Mauriac, Cocteau, Malraux, Colette, Georges Duhamel, Anna de Noailles, le Général de Gaulle… Autant de témoins d’une reconnaissance universelle.

(1) Née Marie Mélanie Rouget en 1883 et décédée en 1967.

Marie Noël

2017 : une année de commémoration

  • 10 juin à 17h au Festival des jardins de Joigny : "Nos Amies les Roses...". Poésies et chansons de variétés. Textes dits par Danièle Pangrazi, Alain Grivel et Jean-Guy Bègue. Chansons par la chorale Au Temps de l’Escale. Jean-Claude Lavergne et son harmonica.
  • 11 juin à la SSHNY à Auxerre : conférence "Marie Noël épistolière" par Xavier Galmiche, président de l’Association nationale Marie Noël.
  • 24 juin à Domecy-sur-Cure, à 15h à l’église : lecture d’extraits de Petit Jour par Danièle Pangrazi, Jean-Guy Bègue, Alain Grivel et Jean-Claude Lavergne et son harmonica. À 17h : "Brassens, Brel et… Marie Noël : une connivence surprenante !" Poèmes et chansons sur une idée de Jean-Guy Bègue. Voix : Alain Grivel. Chants : chorale Au Temps de l’Escale.
  • Du 21 juillet au 16 août : exposition Marie Noël, la Demoiselle d’Auxerre à Diges.
  • 15 août à l’église de Diges, à 15h : "Mes chansons, qu’est-ce qui les a faites ?... Comprendre Marie Noël" par Jean-Guy Bègue. À 16h30 : concert "Les Chants sauvages", paroles et musique de Marie Noël par l’Ensemble vocal d’Auxerre.
  • Septembre à la SSHNY : conférence pour les Journées du patrimoine.
  • Octobre à l’auditorium Claude Debussy de Joigny : "Marie Noël, paroles et musique".
    Conteuse : Valérie de La Rochefoucaud. Piano : Jacqueline Bourgès-Maunoury.
  • 18 novembre au théâtre d’Auxerre : "Nos Amies les Roses...". Poésies et chansons de variétés. Textes et poèmes dits par Danièle Pangrazzi, Alain Grivel et Jean-Guy Bègue. Chansons par la chorale Au Temps de l’Escale. Valérie de La Rochefoucaud, Ensemble vocal d’Auxerre, Ensemble vocal de Tonnerre, Ensemble de cornemuses…
  • Décembre à la bibliothèque d’Auxerre : exposition À la rencontre de Marie Noël.
  • 2 décembre à la cathédrale d’Auxerre : concert de Noël "Les Chants sauvages", paroles et musiques de Marie Noël par l’Ensemble vocal d’Auxerre. Poèmes choisis de Marie Noël, musique d’Yves Audard par l’Ensemble vocal de Tonnerre.

Jean-Pierre Soisson Évoque une vie loin de ses rêves...

Il me semble que, de tout son être, Marie Noël a demandé à la vie deux choses : la liberté et l’amour. À s’en tenir aux apparences, elle a été privée de l’une comme de l’autre. Elle a rêvé de grands espaces, d’une île sur la mer "où s’élance en secret la montagne la plus haute", d’un lieu "sans port, ni ville, ni quai… ". Partir ailleurs, courir, voler, ne pas être au piquet ! Au piquet ? Elle l’a été toute sa vie. Elle n’a pas quitté Auxerre, "serrée de près par les devoirs, guidée à vue par les vieilles gens, privée d’univers et même d’environs". Elle a été cernée de toute part et comme ligotée.

Certains vers expriment le désespoir "de n’être plus rien". Avec ce cri déchirant : "Je ris d’être morte". L’œuvre de Marie Noël nous enseigne qu’il ne faut pas croire aux apparences. Toute vie est terrible dans sa médiocrité, son acceptation de la médiocrité ou sa rébellion contre la médiocrité. Il reste alors quelques liens et quelques lieux qui sauvent : le geste de l’amitié, le chant du rouge-gorge, le soleil d’hiver sur les tuiles de Bourgogne. L’espace surgit de l’étroitesse d’une vie : il se trouve à l’intérieur de nous. Tel est le secret de Marie Noël : "Je n’ai eu que Dieu pour espace".

En savoir plus : 

Société des sciences historiques et naturelles de l’Yonne (SSHNY)
1, rue Marie-Noël
89000 Auxerre
Tél. : 03 86 51 30 02 

→ www.sshny.org

Actualité mise à jour le jeudi 01 juin 2017

Modules

Les Autres Sites du Département

Plan Synthétique du Site